Press "Enter" to skip to content

REX Meetic : Comment la qualité reflète-t-elle nos organisations ?

Présenté par Joris Calabrese lors du Meetup Agile Testing Paris du 28 mars 2018 !

Le groupe Meetup Agile Testing Paris s’est réuni mercredi dernier pour assister à un excellent retour d’expérience de Joris Calabrese sur les évolutions de l’organisation à Meetic. Pour l’occasion, c’est justement Meetic qui a accueilli l’évènement, dans une belle salle et avec une belle collation.

REX Meetic, Comment la qualité reflète-t-elle nos organisations ?

mer. 28 mars 2018 à 19:00: Joris Calabrese de la communauté Tech de Meetic fait un retour d’expérience : « Comment la…

www.meetup.com

La présentation

Dans cette présentation, Joris fait le tour des précédents modèles d’organisation de Meetic jusqu’à aujourd’hui.

Les slides de la présentation : https://www.slideshare.net/meeticTech/rex-meetic-comment-la-qualit-refltetelle-nos-organisations-92691658

Comment mesurer la maturité du modèle organisationnel ? La qualité.

En guise de référentiel de comparaison il prend le parti de suivre le niveau de qualité, qu’il mesure selon trois axes :

  • Le niveau d’automatisation, du process de déploiement bien entendu mais aussi et surtout des tests de non-régression. Concrètement, cela consiste à mesurer le taux de couverture du code par les tests unitaires ainsi que la quantité de tests fonctionnels ou comportementaux.
  • Le temps de cycle, c’est à dire le time to market, la rapidité avec laquelle on arrive à mettre du code en production. Concrètement, cela consiste à mesurer la fréquence de mise en production.
  • La gestion des bugs : crée-t-on beaucoup de bugs, les corrige-t-on rapidement, le process de triage et de correction de bug est-il fluide ou non ?

On peut d’ores et déjà noter que cette approche de mesure est excellente et joue pour beaucoup dans la qualité de cette présentation.

Et pour ne rien gâcher, Joris ne se contente pas d’exposer la note aux différents critères de chaque modèle d’organisation : Joris explique également dans le détail — tout en restant parfaitement compréhensible — comment fonctionnent ces modèles d’organisation, et quels étaient leurs impacts.

Pas de jugement : à chaque contexte sa solution

En mesurant l’efficacité de l’organisation sous différents aspects, l’analyse des différents modèles d’organisation prend une toute autre dimension. On est beaucoup moins dans le jugement, pour se concentrer plutôt sur la réelle valeur produite.

Performance du premier modèle d’organisation — zéro automatisation, mais ça correspondait bien aux besoins de l’époque : https://www.slideshare.net/meeticTech/rex-meetic-comment-la-qualit-refltetelle-nos-organisations-92691658/26

Par exemple, l’automatisation était complètement absente du premier modèle d’organisation. Et pourtant, cela n’en faisait pas intrinsèquement une mauvaise organisation pour autant : la gestion des bugs, en particulier, était excellente.

Finalement, cela revient à parler de ce concept récurrent en Agilité :

À chaque contexte, sa solution.

La loi de Conway

Joris préfère formuler ce concept de solution spécifique au contexte en parlant plutôt de la loi de Conway.

Loi de Conway – Wikipédia

Même si elle est parfois prise avec humour, la loi de Conway est entendue comme une observation sociologique valide…

fr.wikipedia.org

Ce point de vue est également intéressant puisqu’il revient à mettre en perspective les modèles d’organisation (et donc les changements de modèle d’organisation) avec les changements du produit, c’est à dire les changements du marché, les changements business.

Justement, un des éléments charnières dans cet historique de Meetic est en 2014 : c’est l’année où l’usage sur mobile prend le pas sur l’usage sur desktop… Mais c’est également l’année de l’arrivée de Tinder, ce qui ne manque pas d’ébranler la position de Meetic en tant que leader sur le marché.

C’est le parfait exemple de l’application de la loi de Conway : le marché impose des changements radicaux du produits, qui impliquent en conséquence des changements radicaux d’organisation.

La performance du modèle organisationnel varie au cours du temps

Toujours à l’aide de la mesure de la qualité au travers de trois axes, Joris explique également comment un modèle organisationnel donné est plus ou moins efficace au cours du temps. Par exemple :

Impact au cours du temps sur le premier modèle organisationnel, avec des équipes de plus en plus nombreuses : https://www.slideshare.net/meeticTech/rex-meetic-comment-la-qualit-refltetelle-nos-organisations-92691658/28
  • Impact de l’augmentation du nombre d’équipes, mise en valeur qu’un modèle organisationnel donné n’est pas adapté à un passage à l’échelle
  • Différentes phases de la refonte du backend en micro-services : travail de refactoring en parallèle des nouvelles fonctionnalités au début versus équipes produits qui s’approprient les micro-services à la fin

Du recul sur sa propre organisation

Finalement, cela fait plaisir de voir qu’il existe des sociétés autres que les GAFA et Spotify — Meetic en l’occurrence — qui ont du recul sur leur propre modèle organisationnel, et qui l’adaptent à leurs besoins.

Et pour le coup, c’est une super source d’inspiration. Ca fait envie !

Merci Joris !

Oui, merci Joris pour cette superbe présentation, qui avant d’enchaîner sur les questions se conclut sur un “take-away”, c’est à dire des conseils prêts à emporter. Conseils qui sont évidemment très pertinents !

Les échanges avec le public

La présentation de Joris a finalement pris moins de temps que prévu dans le déroulé prévisionnel de la soirée… Ce qui n’a pas posé problème, bien au contraire : c’était l’occasion de laisser plus de place aux questions du public —soit pratiquement 25 minutes de questions-réponses !!!

C’est ça aussi les Meetups : on ne fait pas qu’assister à une présentation, on échange 👍

Les questions

Quels types de questions ont été abordées lors de ces échanges ?

Quelques exemples des sujets abordés, en vrac et sans exhaustivité :

  • D’où sont venus ces changements d’organisation ? Par qui ont-ils été portés ? Était-ce plutôt top-down ?
  • Et est-ce que ces changements d’organisation se sont passées facilement ? Quelle résistance au changement y a-t-il eu ?
  • Comment a été adressé la question des environnement et du déploiement ? La partie ops en somme ?
  • Comment est intégrée la gestion des bugs dans les équipes ?
  • L’évolution organisationnelle suivante est-elle en vue ? Quid des feature teams ?
  • Ces changements d’organisation ont-ils également touché le reste de l’entreprise ou bien ont-ils été cantonnés aux équipes techniques ?

Encore un Meetup réussi !

Ce genre d’évènement est toujours un succès : une présentation top, des échanges très constructifs avec la communauté, l’occasion et le plaisir de retrouver ses pairs… Et bien sûr de la nourriture 😋

En résumé :

Les Meetup c’est bien, allez-y !!!

Le groupe Meetup Agile Testing Paris vous intéresse ? On vous écoute.

Faisant partie du comité organisateur du groupe Meetup Agile Testing Paris, j’en profite pour passer un petit message :

  • Vous avez un sujet à partager ? Nous vous accueillerons avec plaisir pour le présenter !
  • Vous désirez accueillir une prochaine rencontre du groupe ? Ou co-animer une session avec un autre groupe ou avec une communauté interne de votre entreprise ? Nous répondrons présent avec grand plaisir !

N’hésitez pas à prendre contact avec les organisateurs du groupe via la plate-forme Meetup pour toutes ces propositions ou requêtes. Vous pouvez aussi prendre directement contact avec moi sur les différents réseaux sociaux, sur mon blog, ou par e-mail !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top