Press "Enter" to skip to content

Retour sur la #AgileTestingNight à la Société Générale le 25 septembre 2017 — Atelier Example Mapping

En partenariat avec le groupe Meetup Agile Testing Paris

A eu lieu le lundi 25 septembre l’évènement Agile Testing Night co-organisé par la Société Générale, HipTest et le groupe Meetup Agile Testing Paris.

Ne passons pas par quatre chemins : cela a été un superbe évènement ! Très bien organisé et avec des sessions de très bonne qualité.

Sans oublier les bonnes pizzas 🍕 et les échanges entre professionnels 🤗

Trois communautés réunies autour d’un même évènement

Cet évènement a réuni trois communautés, qui ont chacunes présenté un sujet :

  • La communauté interne autour du test à la Société Générale : qui a présenté un sujet sur le Living Documentation
  • HipTest : Laurent Py a présenté un sujet sur le Continuous Testing
  • Le groupe Meetup Agile Testing Paris : j’ai animé un atelier sur l’Example Mapping

Déroulé

Première partie : présentations en plénière

Une première partie commune qui présente l’évènement, puis qui donne la main à chaque communauté pour introduire leur sujet en 20–30 minutes.

Deuxième partie : trois sujets en parallèle

En deuxième partie les trois sujets sont menés en parallèle :

  • Continuous Testing : animé par El Hassen N’tehah et Emilie Dorchies de la communauté interne du test à la Société Générale
  • Living Documentation : animé par Laurent Py de HipTest
  • Example Mapping : animé par moi-même du groupe Meetup Agile Testing Paris

Les participants se répartissent entre les trois sujets, et c’est parti pour une petite heure !

Troisième et dernière partie : pizzas et échanges !

Vient enfin le classique moment networking avec les non-moins classiques pizzas. 😋

Intéressant de collecter le feedback sur sa propre session mais aussi sur les autres sessions. Et bien sûr d’échanger sur tous les sujets testing, DevOps, déploiement continu, Agile, organisation… De faire de nouvelles connaissances, ou de se croiser à nouveau !

(avec bien sûr une part de pizza à la main)

Ma session sur l’Example Mapping

Lien vers le blog de Cucumber : http://bit.ly/example-map

Ma session portait donc sur une mise en pratique de l’Example Mapping.

La plus grande originalité de cette session était d’être un atelier : non pas une présentation au format habituel avec des questions-réponses mais bel et bien une prise en main de la méthode par les participants, feutre à la main !

Mon support de présentation qui introduit et motive l’outil, puis qui montre des exemples de mise en place — https://www.slideshare.net/JeanPierreLambert1/example-mapping-quelques-exemples

Phases de l’atelier

Sans l’avoir explicité aux participants, l’atelier se composait de plusieurs phases.

Une première phase où les participants, après s’être répartis en petits groupes, créent leur Example Map sur le sujet de leur choix — réel ou fictif. L’enjeu est qu’ils prennent en main les mécanismes de l’Example Mapping. Ils vont chercher leurs marques. Inévitablement arriveront les exemples qui sont en fait des règles. La formulation de certains éléments seront repris, retravaillés, plusieurs fois. Petit à petit, ils étofferont leur Map. Cette phase prend l’essentiel du temps de l’atelier.

Dans une seconde phase on challenge la capacité de l’Example Map produit à communiquer le besoin, à l’expliquer. L’idée est d’alors réordonner les règles afin de rendre la Map plus facile d’accès, plus compréhensible. On commence par expliquer les règles les plus simples et qui sont indépendantes, avant d’introduire les règles qui construisent par dessus ces premières bases, qui complètent les autres règles.

Enfin dans une dernière phase on demande aux participant de découper leur Map en plusieurs, plus petites, pour ainsi créer un backlog de User Stories. En général il “suffit” de regrouper les règles.

Feedbacks sur la session

Les participants ont vraiment apprécié la session. Et pouvoir repartir avec leur propre Example Map défini pendant l’atelier, c’est un beau souvenir !

Quelques retours pertinents pour améliorer le format :

  • Se garder 10 minutes à la fin pour que chaque groupe partage son travail avec les autres : un bon moment pour tester la capacité à communiquer du sens avec l’outil, mais aussi pour partager les différentes stratégies dans la formulation
  • Et se donner directement du feedback sur la session, par exemple via un ROTI ou un Happiness Door

Les autres sessions en parallèle

Je n’ai évidemment pas pu assister aux autres sessions, mais les échanges que j’ai pu avoir par ailleurs ont confirmé que le niveau était excellent.

Remerciements

J’en profite pour remercier la Société Générale pour l’accueil et pour avoir géré toute la logistique, et tout particulièrement Chekib Aied.

Merci également à Laurent Py de la société HipTest pour avoir présenté un super sujet !

Bravo et merci à tout le monde en fait ! 👋

Cela vous a été utile ?

Si vous trouvez cet article utile, je vous invite à m’applaudir 👏 et à le partager ! N’oubliez pas que c’est votre amour 💓 qui me fait mettre autant de cœur à l’ouvrage.

Et abonnez-vous à moi via le bouton follow pour être notifié de mes prochain articles !

Merci 😄

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top