Press "Enter" to skip to content

Rétro Positive Attitude

Format de la rétrospective du jour

Rétro Positive Attitude

On oublie trop souvent que Rétro ≠ post-mortem !

Un rapide partage du format de la dernière Rétro, orientée sur le positif.

Format de la rétrospective du jour

Pourquoi ?

J’ai annoncé la Rétro avec les mots suivants :

Je sais qu’on a passé une itération franchement pas terrible. Je vous propose d’en prendre le contre-pied et de se concentrer sur le positif plutôt que de parler encore et toujours de tout ce qui est allé de travers.

Cela peut vous sembler contre-intuitif, mais les meilleures améliorations viennent en se concentrant sur ce qu’on a fait de bien, plutôt qu’en regardant ce qu’on a raté !

Et ce n’est pas une blague : l’itération passée était bien pourrie.

Ouvrir la Rétrospective : Ombres chinoises

Activité présentée dans son propre article.

Format de la rétrospective du jour

Pourquoi cette activité ? Pas d’ambition particulière au-delà de simplement mettre en place un bon mood, une ambiance joyeuse et décontractée qui permettra d’attaquer le reste de la rétro du bon pied.

Recueillir des données : J’aime, je souhaite

Traduction de l’activité Retromat numéro #126.

Format de la rétrospective du jour

Pourquoi cette activité ? C’est de là que part tout le concept de la rétro positive : il faut se forcer à se focaliser sur ce qui s’est bien passé, et sur comment aller encore mieux. On met de côté les galères ; au mieux on ne peut en parler qu’indirectement via des Je souhaite.

Générer des idées : Vœu exaucé

Traduction de l’activité Retromat numéro #50.

Format de la rétrospective du jour

Pourquoi cette activité ? On a listé des souhaits lors de l’activité précédente… Et justement, si un de ces souhaits se concrétisait ? Lequel ?

L’intérêt de l’activité est d’amener les participants dans l’état d’esprit Think Big : lâchez-vous, imaginez qu’est-ce qui améliorerait dramatiquement la vie de l’équipe ! Plutôt que de chercher des améliorations marginales en corrigeant des galères, on cherche des améliorations majeures en s’attaquant aux problèmes de fond.

De plus, l’activité force à réellement concrétiser cette notion de souhait en se demandant comment on pourrait en voir les effets. Finalement, c’est un peu comme préciser les critères d’acception : en quoi le monde sera-t-il différent après implantation du vœu ? D’un côté on doit se demander si le vœu changera effectivement la vie de l’équipe ou non. De l’autre, c’est un gros premier pas vers la mise en place d’un plan d’action concret pour y arriver.

Décider des actions : Arbre de Résolution de Problème

Traduction de l’activité Retromat numéro #96.

Format de la rétrospective du jour

Pourquoi cette activité ? Puisque nous venons de définir un gros souhait à réaliser, passer à l’action n’est pas simple. Cette activité consiste à découper l’action en plus petites actions jusqu’à ce que les actions soient accessibles et réalisables.

À l’issue de l’activité, un plan crédible (et donc motivant) a été dressé pour répondre aux plus gros problèmes de l’équipe. Plan que l’équipe démarrera dès l’itération prochaine !

Clore la Rétrospective : Note pour soi-même

Traduction de l’activité Retromat numéro #104.

Format de la rétrospective du jour

Pourquoi cette activité ? Continuons de positiver jusqu’au bout : sans entrer dans un débat avec l’équipe, que pourriez-vous faire à votre niveau personnel pour améliorer les choses ? Ou simplement pour expérimenter ?

Conclusion

Bonne combo de rétro, tout ça marche bien ensemble.

Attention, l’Arbre de Résolution de Problème est une activité qui peut consommer beaucoup de temps, faire bien attention à la cadrer correctement.

Cet article vous a plu ?

  • Cliquez sur le cœur pour m’encourager, et partagez l’article autour de vous
  • Abonnez-vous à mon profil via le bouton Follow
  • Consultez mes autres articles sur le thème de la Rétrospective !
Top