Press "Enter" to skip to content

Déclaration d’Autonomie : expliciter la vision des équipes auto-organisées

Petit discours avant la présentation de la Déclaration d’Autonomie

Déclaration d’Autonomie : expliciter la vision des équipes auto-organisées

Poser le contrat de fonctionnement de l’équipe

Petit discours avant la présentation de la Déclaration d’Autonomie

Attention, cet article requiert une bande sonore de circonstance ! On vous a donc préparé ça.

La Déclaration d’Autonomie Player

Petit discours avant la présentation de la Déclaration d’Autonomie

La semaine dernière, les équipe du projet Player à la Direction du Numérique de France Télévisions ont pris part à un évènement unique de leur histoire. Un évènement clé que nous marquerons dans nos calendriers.

Le 22 février 2017, les équipes Player ont signé une Déclaration d’Autonomie.

Non seulement elles l’ont signé, mais nos sponsors ont également été de la partie, ce qui renforce d’autant plus le symbole et sa signification.

Mais qu’est-ce que c’est que cette Déclaration d’Autonomie, me direz-vous ?

Regardez par vous-même. Voici une copie du document, avant signature :

Petit discours avant la présentation de la Déclaration d’Autonomie

Qu’en pensez-vous ? On ne peut qu’être d’accord, n’est-ce pas ? Alors pourquoi faisons-nous cela ?

Expliciter le contrat de fonctionnement des équipes

Le but est d’expliciter le mode de fonctionnement que nous visons. C’est important car :

  • Il y a des nouveaux arrivants
  • Il y a des membres d’équipe qui se concentrent sur leur rôle et n’ont pas forcément la fibre Agile, une vision process ou un point de vue global
  • Nous sommes tout simplement en présence d’équipes incroyables qui auront plus de chance d’atteindre le but qu’on leur fixe si on rend ce but clair et visible !

Nous insistons donc sur les points suivants :

  • Collaborer pour atteindre un but commun : le Produit, construire de la Valeur. Ce qui induit de ne pas avoir de frontière infranchissable entre les rôles des différents membres d’une équipe.
  • Nous visons des feature teams : des équipes multi-disciplinaires capables de gérer des problèmes de bout en bout.
  • Nous voulons des équipes auto-organisées : des équipes qui décident elle-mêmes de comment elles adressent les problèmes dont elles sont en charge.
  • Personne ne peut (ne devrait pouvoir) interférer avec les décisions de l’équipe : les décisions de l’équipe sont les meilleures décisions puisque définies par ceux qui font. On peut en dire autant des choix d’organisation de l’équipe.
  • Cette vision d’équipe ne se concrétisera que grâce à ses membres, leur motivation, leur implication et leur passion : leur équipe sera ce qu’ils en font. Cela nécessite aussi que si quelqu’un n’est plus motivé ou passionné, il doit impérativement lever une alerte pour qu’on puisse réagir.

Next steps

Que va devenir cette Déclaration d’Autonomie ?

  • L’afficher fièrement dans notre Open-Space.
  • Servir d’outil au quotidien aux équipes (et à leur Scrum Master) pour remettre sur les rails l’équipe lorsque l’état d’esprit ne semble pas à la collaboration.
  • Faire signer les futurs nouveaux arrivants, après bien entendu leur avoir expliqué les tenants et les aboutissants.
  • Remonter plus haut dans la hiérarchie des sponsors, et les faire signer aussi : l’équipe auto-organisée est un challenge organisationnel fort qui ne s’arrête pas à l’équipe elle-même.

L’implication des sponsors et la signature des équipes

Justement, la signature des sponsors, parlons-en ! Dans une structure comme France Télévisions, je crois qu’on peut qualifier cette démarche d’atypique pour ne pas dire unique en son genre. J’étais donc un peu fébrile à l’idée de proposer à nos sponsors de co-signer cette Déclaration d’Autonomie. Que nenni ! Nos sponsors ont applaudi l’initiative et ont apposé avec enthousiasme les premières signatures sur le document.

Plus tard, j’ai présenté le document aux équipes mais sans leur montrer ni dire que nos sponsors avaient déjà signé. Quand je leur ai demandé s’ils étaient d’accord et s’ils voulaient signer, c’est la seule interrogation qui est apparue :

C’est bien joli tout ça, mais ne faudrait-il pas faire également signer nos sponsors ?

Quelle excellente surprise alors quand je leur ai montré que nos sponsors nous apportaient tout leur support et qu’ils avaient déjà signé ! À vrai dire, je crois que cela a même effacé tous les doutes : la signature du collectif s’est enchainée directement sans plus de questions.

Petit discours avant la présentation de la Déclaration d’Autonomie

L’affichage dans l’open space

Comme prévu, nous avons donc affiché cette Déclaration d’Autonomie dans notre open space.

Petit discours avant la présentation de la Déclaration d’Autonomie

Nous nous sommes dit que ce serait une bonne place à côté du Manifeste Agile et ses douze principes.

Petit discours avant la présentation de la Déclaration d’Autonomie

Et est-ce que ça va vraiment servir à quelque chose ?

L’avenir nous le dira. La réponse figure d’ailleurs dans la Déclaration d’Autonomie elle-même :

En tant que membre d’une équipe qui se veut auto-organisée, je reconnais que […] je suis maître du destin de mon équipe

Comme on dit aussi en anglais :

The sky’s the limit.

Tout est entre les mains de l’équipe. Au moment où les membres de l’équipe le réalisent, où ils se rendent compte qu’ils se fixent eux-mêmes leurs propres limites, ils deviennent alors capables de tout. Je pense sincèrement que cette Déclaration d’Autonomie peut aider à provoquer ce déclic, lorsqu’une aide est nécessaire.

Petit discours avant la présentation de la Déclaration d’Autonomie

Remerciement

Petit discours avant la présentation de la Déclaration d’Autonomie

Un grand merci à William Archimede pour le travail de DJ et la mise en place de l’ambiance sonore adéquate !

À propos de Jean-Pierre Lambert

Avant, j’étais un ingénieur logiciel. Mais peut-être pas le genre que vous imaginez ; les outils et les belles architectures logicielles me laissaient de marbre. Non, mon truc, c’était plutôt la qualité, la valeur produit, les process et les relations humaines.

Du coup, maintenant, j’aide les équipes en tant que Facilitateur Test et en tant que Scrum Master. Ce n’est pas plus mal !

J’espère vous revoir très bientôt sur ce blog pour la suite de mes aventures…

Top